Actualités

“Les entreprises doivent redonner du sens au travail”, Adrien Vincent, DG du groupe Freelancr

“Les entreprises doivent redonner du sens au travail”, Adrien Vincent, DG du groupe Freelancr

3 Questions à Adrien Vincent, DG du groupe Frelancr (portage salarial, missions et formations pour les freelances)

Comment va évoluer la relation entre consultants externes et entreprises ?

Cela dépend du type d’entreprise pour lesquelles on travaille. A la sortie des ESN, les indépendants ont le fantasme de travailler pour des TPE/PME, pour des projets humain qui ont du sens. Mais celles-ci ont peu de budget et une méconnaissance du freelancing. Donc, soit ils partent à l’aventure et enchainent les projets avec plusieurs petits acteurs, soit ils acceptent une mission longue chez un grand compte en repassant par une ESN, ce qui est finalement une forme de salariat, bien que mieux payée avec plus de liberté. La relation se réinvente avec les ESN qui ont de plus en plus besoin de ce réseau d’experts indépendants mais à mon sens, la relation avec les PME est à inventer. Avec beaucoup de pédagogie pour établir une relation de confiance !

Qu’est-ce que les entreprises doivent-elle mettre en place pour éviter la fuite des talents ?

C’est simple, elles doivent redonner du sens au travail. Les RH doivent travailler sur 4 tableaux pour pouvoir apporter de la valeur et gérer efficacement les talents : la mobilité interne vers d’autres métiers, la formation aux expertises et au management, le développement de l’intrapreneuriat et faire appel à des freelances pour des expertises plus pointues ou ponctuelles

Un 3ème statut pour les slashers, bonne ou mauvaise idée ?

Un statut existe déjà pour les freelances qui souhaitent rester salariés, c’est le portage ! Je ne suis pas forcément pour la multiplication des statuts, il y en a déjà beaucoup qui sont plus ou moins compris par les freelances, cela risque de complexifier. Il faudrait plutôt réinventer le statut de salarié ! Apporter de la souplesse dans ce contrat de travail qui appartient au siècle dernier pour permettre l’intrapreneuriat, mais aussi une deuxième activité en tant que freelance soutenue par son employeur.

Nous sommes positionnés sur la globalité des grands
Enjeux de transformation digitale de nos clients.

Voir toutes
nos expertises

+ 35 000 Experts
Indépendants du numérique

DÉCOUVREZ LA
PLATEFORME XXE