Actualités

L’hébergement SaaS en mode libre et open source : l’expérience de Pix
Actu

Partenaires

[ 13/10/2021 ]

L’hébergement SaaS en mode libre et open source : l’expérience de Pix

Le groupement d’intérêt public (GIP) Pix est un service public en ligne qui évalue et certifie les compétences autour du numérique. Cette plateforme utilisée par tous les collèges et lycées de France a succédé au B2i et C2i. Soucieux de respecter la souveraineté numérique et de protéger ses utilisateurs, Pix a choisi des solutions libres et open source hébergées en mode SaaS (Software as a Service) par nos soins.

Pix, un acteur public de l’éducation qui privilégie le "libre"

Nextcloud et Matomo : les meilleures alternatives libres et open source

En tant qu’acteur public, Pix s’est tourné vers le libre et l’open source pour analyser l’audience de son site et travailler de manière collaborative en interne. L’entreprise utilise Matomo depuis 4 ans et Nextcloud depuis 2 ans, pour des objectifs différents comme le précise Jérémy Buget, CTO et DSI de Pix : “Ces deux outils ont des trajectoires qui se ressemblent. Matomo a surtout une dimension produit, l'outil nous permet de comprendre nos utilisateurs et leur usage de notre produit. Nous avons ainsi une bonne compréhension du terrain. Nextcloud implique plutôt un usage opérationnel et interne. Il a également un volet communication car nous l’utilisons pour communiquer avec les établissements d’enseignement supérieur.”

Matomo et Nextcloud restent aujourd’hui les deux alternatives les plus pérennes et pertinentes vis à vis des grandes solutions propriétaires comme le fait remarquer Jérémy Buget : “Matomo est la meilleure solution alternative open source du marché et répond à la contrainte d’hébergement en France. Nextcloud est une bonne solution, la plateforme reste très fonctionnelle et permet d’être efficace au quotidien. Il remplit parfaitement le volet RGPD. Nous restons proche de nos utilisateurs tout en étant fidèles à nos valeurs et à notre éthique.”

Maîtriser ses données en choisissant les bonnes technologies et un opérateur de cloud responsable

Aujourd’hui, la question de la souveraineté numérique et de la maîtrise des données
personnelles est au cœur des préoccupations des organisations : cela passe notamment par une attention portée au choix des outils.

Un critère incontournable pour les équipes de Pix, comme le souligne Jérémy Buget : “ le libre et l’open source étaient des critères essentiels pour nous depuis le début. Nous voyons que nous avons fait le bon choix car les gens sont de plus en plus informés sur le sujet et se dirigent vers cet aspect. Nous consommons donc du franco-français le plus possible.”

Acteur public, Pix veille au respect du Règlement Général de Protection des Données et choisit des solutions numériques souveraines et conformes à la législation : “Pix est un service public (une start-up d’Etat) ; nous utilisons le plus possible de services français et nous veillons au respect de la loi concernant la protection des données, notamment pour être en conformité avec le RGPD. Nous évitons les solutions américaines et fermées comme Google Analytics.”

Le choix de l’hébergeur des services est aussi crucial. En choisissant des services SaaS chez un opérateur de cloud éthique, Pix conserve la maîtrise de ses données avec le principe de réversibilité en cas de changement de prestataire.

L’hébergement SaaS : se libérer de la technique pour se concentrer sur le cœur de métier

Le choix de l’hébergement en mode SaaS (Software as a Service) signifie que le logiciel utilisé n’est pas hébergé directement chez l’utilisateur mais sur les serveurs de son prestataire. Dans le cas de Pix, nous hébergeons sur nos serveurs localisés en France leurs instances Matomo et Nextcloud.

La gestion d’infrastructure : une problématique pour Pix

Grâce au client Unifié de Microsoft Information Protection, vous pourrez classifier d’autres types de fichiers, un ou plu

Choisir le Saas signifie avant tout l’externalisation de toute la partie technique liée à la gestion d’infrastructure. Un gain de temps non négligeable pour les équipes, qui ont bien failli abandonner Matomo tant la gestion d’infrastructure était chronophage : “ Nous avons pensé à abandonner Matomo avant de trouver Empreinte Digitale. Même après quatre ans d’utilisation, la gestion de l’infrastructure et des migrations en interne était coûteuse en ressources ! Dès que nous mettions l’infrastructure à niveau, elle redevenait trop petite !”

Externaliser pour se focaliser sur l’expertise métier

En travaillant avec nos administrateurs système et réseaux et en choisissant l’hébergement SaaS, les équipes de Pix s’affranchissent de la gestion technique de l’infrastructure pour se concentrer sur leur cœur de métier. Un élément indispensable pour Pix comme le précise Jérémy Buget : “ Notre politique de gestion des services numériques privilégie d’héberger chez nous uniquement les outils correspondant à notre cœur de métier et à notre expertise en mode PaaS. Pour tous les autres services comme les solutions d' e-mailing ou d’analyse d’audience, nous choisissons le SaaS français. Nous évitons le plus possible de devoir gérer l'infrastructure nous-mêmes.”

Avec l’hébergement Cloud Empreinte Digitale et des services SaaS libres et open source, Pix conserve la maîtrise de ses données tout en respectant ses utilisateurs et la législation en vigueur : les données sont hébergées en France et notre équipe d’administrateurs système et réseaux gère leur infrastructure avec un accompagnement sur-mesure et transparent.

Pour en savoir plus :
• Découvrez notre article comparatif entre Nextcloud et Office 365
• Analysez les données de votre site en respectant le RGPD avec Matomo

Nous sommes positionnés sur la globalité des grands
Enjeux de transformation digitale de nos clients.

Voir toutes
nos expertises

+ 35 000 Experts
Indépendants du numérique

DÉCOUVREZ LA
PLATEFORME XXE