Actualités

Covid-19 et contraintes budgétaires : Synaltic pointe l’urgence de la digitalisation en entreprise.
Actu

Partenaires

[ 08/04/2021 ]

Covid-19 et contraintes budgétaires : Synaltic pointe l’urgence de la digitalisation en entreprise.

La crise sanitaire a bousculé toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité. En décembre dernier, la société spécialisée Synaltic a publié un article pointant l’urgence de la transformation digitale dans une période de contraintes budgétaires.

De grands enjeux pour les entreprises

L’enseigne souligne bien que ces défis ne sont pas nés de la pandémie. La crise du coronavirus a seulement rendu ces défis plus brutaux, et leur résolution plus urgente. Face à des confinements et d’autres contraintes souvent inattendues, les entreprises ont dû entreprendre une transformation extrêmement rapide de leurs process.

Pourtant, comme le rappelle Synaltic, plus une société est grande et plus sa chaîne de décisions peut être lente. Par ailleurs, d’importants enjeux reposent sur cette capacité d’adaptation des entreprises : conserver des équipes motivées, faire preuve de flexibilité face à un marché ou un public changeant rapidement, repenser les valeurs fondamentales de la société…

Vers un business model plus agile

Synaltic donne donc des pistes de réflexion afin d’aider les entreprises à s’adapter à une période de contraintes budgétaires. Selon l’enseigne, il est important de se tourner vers une logique de court ou moyen terme, et de recourir plus largement à l’externalisation de ses services. Ceci doit permettre une plus grande réactivité vis-à-vis du marché et optimisera les compétences fournies par la société.

En contrepartie, cette méthode implique de bien identifier les process de son entreprise, afin de bien choisir ce qui doit être externalisé et ce qui doit être conservé.

Dans la continuité, Synaltic présente ce qu’elle appelle la « méthode agile », regroupant en réalité différents éléments de méthodologie. Ensemble, ceux-ci visent à accélérer la mise en production et de perfectionnement d’un produit.

Cette méthode agile repose sur des phases de travail rapide (de l’ordre de 2 à 4 semaines) et convient davantage à une logique de court terme. Si elle demande aux entreprises un temps d’adaptation, Synaltic affirme que 78 % des enseignes interrogées pensent pouvoir tirer un avantage de l’agile. Selon elle, les sociétés ayant déjà adopté cette méthode ont vu leurs profits augmenter de 60 %.

Vite fait, bien fait

Un troisième axe mis en avant est celui des processus en intégration continue (CI) et déploiement continu (CD). Par l’automatisation des procédures de test, les processus CI/CD doivent permettre d’orienter la production d’une entreprise vers une logique de court ou moyen terme sans que cela n’affecte sa qualité.

Développés dans un article de blog de Synaltic, les processus CI/CD sont définis comme « une automatisation et une surveillance continue tout au long du cycle de vie des applications ». La société donne des exemples, tels que le passage de ses repositories GitHub vers une logique mono-repo. Par exemple, en regroupant tous ses microservices, jusque-là segmentés, dans un unique répertoire, Synaltic a accéléré son pipeline.

Face à la crise sanitaire, les entreprises ont entrepris une digitalisation à marche forcée. Pourtant et en conséquence, Synaltic invite à ne pas considérer la crise de la Covid-19 comme une contrainte, mais comme l’opportunité de revoir en profondeur ses process de production. La société met en avant la méthode agile. Mais elle incite avant tout à adopter une logique de court terme, plus adaptée aux périodes de contraintes budgétaires que nous vivons actuellement.

Nous sommes positionnés sur la globalité des grands
Enjeux de transformation digitale de nos clients.

Voir toutes
nos expertises

+ 35 000 Experts
Indépendants du numérique

DÉCOUVREZ LA
PLATEFORME XXE